Dr Dr Ewa Anna Łukaszyk

Nationalité
Poland
Domaine scientifique
Période
septembre, 2017 - août, 2018

LE STUDIUM / Marie Skłodowska-Curie Research Fellowship 

Établissement d'origine

University of Warsaw - Faculty "Artes Liberales"Faculty "Artes Liberales" - PL

Laboratoire d'accueil

Centre d’Études Supérieures de la Renaissance(CESR) / CNRS, Université de Tours - FR

Hôte Scientifique

Prof. Marie-Luce Demonet

Projet

La quête de la langue d'Adam et l'émergence de l'aspiration transculturelle dans la période suivant les grandes découvertes maritimes européennes

Les spéculations sur la langue d’Adam (la langue parlée au Paradis et perdue dans l’épisode de la « confusion des langages » suite à la construction sacrilège de la Tour de Babel), relèvent non seulement des origines paradisiaques de l’homme, mais aussi de l’unité essentielle de l’humanité. Cette question formait un carrefour entre la pensée chrétienne et les traditions des autres religions monothéistes. L’hypothèse de la récupération de cette langue est devenue un nexus de la pensée utopique, en progressant vers une vision de la restitution généralisée de l’harmonie entre les peuples et les choses.

La recherche se concentrera sur la période suivant les grandes découvertes maritimes, aussi bien que sur l’espoir de reconstituer la langue perdue à travers les contacts avec les peuples récemment découverts. L’analyse portera sur la relation entre le problème de la langue primordiale et la valorisation de l’activité intellectuelle au-delà des frontières culturelles : l’idée de la voie de la vérité perdue (via veritatis perdita) à retrouver grâce à la confrontation avec les étrangers. La ligne des penseurs qui est au centre de ce projet,initiée par Ramon Llull et continuée par Guillaume Postel, João de Barros ou António Vieira, exemplifie la nécessité de la dimension transculturelle et transreligieuse de l’activité intellectuelle.L’hypothèse centrale à prouver est l’émergence, déjà dans la période étudiée, de l’aspiration transculturelle, c’est-à-dire du désir de transgresser les frontières de la culture en quête de la plénitude intellectuelle et spirituelle. Cette étude établit une connexion entre l’histoire des idées et le domaine de la réflexion sur la transculturalité, associée d’habitude aux phénomènes contemporains de la mondialisation. Un sujet apparemment marginal, l’idée de la restitution généralisée (restitutio omnium) à travers la langue, devient un point de départ pour la reconstruction de notre passé transculturel.

Events organised by this fellow

Publications in relation with the research project

Publications

Łukaszyk Ewa Anna
:
Link to the publication

This paper aims to reflect on the perspectives of a critical return to certain aspects of the Postelian heritage, while in the recent decades the figure of this heterodox Renaissance thinker has been downgraded from fascinating to merely secondary. Indeed, his equation between intercultural communication and universal concordia remains generally valid to the present day, even for those who do not share his Adamitic and cabbalistic conceptions of language. On the other hand, his concept of congregator mundi appears as a valuable starting point for the discussion on the role and prerogatives of the intellectual as a mediator between human societies and the transcendent sphere. One may compare it with the recent thought of Giorgio Agamben, re-collocating the intellectual and the cultural critic in the line of the monotheistic prophets.

Final reports

Ewa Lukaszyk
Marie-Luce Demonet
:
Télécharger le PDF Link to the publication

The main hypothesis of this project is connected to the notion of pre-cultural origins of the humanity, situated in the paradisaical reality, not only before the fall, but also before the invention of the human language (Adam naming the animals created by God). The myth of the pre-lapsarian unity of the human kind became crucial to the development of the European relationship with other peoples in the aftermath of the maritime discoveries in the 16th c. The examination of this topic is an important element of the projected transcultural humanities, searching to establish a comprehensive outlook of the cultural inscription and limitations of the human thought.