Dr Jean-François Deluchey

Pays: 
France
Programme: 
SMART LOIRE VALLEY GENERAL PROGRAMME
Scientific Field: 
Période: 
janvier, 2020 au janvier, 2021

LE STUDIUM / Marie Skłodowska-Curie Research Fellow

ÉTABLISSEMENT D'ORIGINE

Universidade Federal do Pará (PPGSS/ICSA) - BR

LABORATOIRE D'ACCUEIL

Interactions Culturelles et Discursives (ICD) / Université de Tours - FR

HÔTE SCIENTIFIQUE

Dr Nathalie Champroux

Projet

Aux marges de la gouvernementalité néolibérale: l´extermination des jeunes de périphérie en Amazonie brésilienne

Ce projet de recherche a pour principal objet le phénomène décrit comme « l´extermination de la jeunesse de périphérie » au Brésil. Ce pays, en effet, souffre d’une violence létale extrêmement élevée, dépassant le chiffre de 60 000 morts chaque année, alors qu’un pays comme la France, avec une population à peine trois fois moindre,  n´en dénombre que 825. Ce volume d´homicides touche particulièrement les jeunes noirs de 15 à 29 ans, habitants des périphéries des zones urbaines. En Amazonie, ce phénomène s´est accéléré lors des dix dernières années en rapport aux autres régions brésiliennes, et les cas de « chacinas » (exécutions collectives) sont aujourd´hui hebdomadaires dans des villes comme Belém (État fédéré du Pará), qui constituera le terrain d´observation de notre étude. Cette recherche réalisera l´analyse de deux types de données réunies en Amazonie entre 2015 et 2019:

1) les informations publiées sur les meurtres de jeunes dans la presse locale entre 2010 et 2018, et

2) les transcriptions de plus de 60 entrevues de longue durée réalisées à Belém sur le thème de la différenciation sociale.

Muni de ce matériel, nous tenterons de mener une réflexion théorique sur le sens de ces homicides dans le contexte de la gouvernementalité néolibérale. Cet « art néolibéral de gouverner », comme le nomme Michel Foucault, s´appuie sur un régime de vérité établi en vue de la consolidation du marché, par la maximisation de la production et de l´accumulation de capital. Nous nous demanderons par conséquent en quelle mesure cette gouvernementalité néolibérale offre un cadre normatif biopolitique à la menée d´une politique de vie et de mort qui opère une séparation entre ceux qui doivent vivre et ceux qui peuvent mourir. En outre, il s´agira de se demander si cette biopolitique/thanatopolitique s´exprime de façon différente à l´ultrapériphérie du capitalisme, et par quelles modalités légitimatoires et opérationnelles cette politique s´exprime en Amazonie brésilienne.

Events organised by this fellow

What are our lives worth to a neoliberal government?
Neoliberal government of life and death