Dr Erida Gjini

Pays: 
Portugal
Programme: 
SMART LOIRE VALLEY GENERAL PROGRAMME
Période: 
mars, 2021 au juillet, 2021

LE STUDIUM Visiting Researcher

ÉTABLISSEMENT D'ORIGINE

Mathematical Modelling of Biological Processes, The Gulbenkian Institute  - PT 

LABORATOIRE D'ACCUEIL

Institut Denis Poisson, UMR 7013, Université d'Orléans / Université de Tours / CNRS - FR

HÔTE SCIENTIFIQUE

Dr Sten Madec
 

PROJET

Coexistence autour de la neutralité

L'une des questions fondamentales de l'écologie et de la biologie évolutive est la génération et le maintien de la biodiversité. En étudiant des communautés multi-espèces avec des systèmes classiques Lotka-Volterra  ou avec des modèles de théorie des jeux évolutifs, il a été démontré que l'interaction entre la coopération et la compétition est essentielle. Dans les espaces de diversité de grande dimension, les approches analytiques sont très difficiles, voire impossibles. Ici, je propose d'avancer sur un tel front analytique, en étudiant un nouveau système d'interactions multi-types qui surviennent dans la dynamique épidémiologique de souches de pathogènes co-colonisateurs et en utilisant la séparation à l'échelle de temps pour la réduction du modèle.

Avec le Dr Sten Madec, nous développons un nouveau cadre d'analytique mathématique pour capturer pleinement la dynamique avec N souches, où les asymétries par paires conduisent à différents régimes de coexistence collective et de stabilité de la diversité. Nous nous concentrons sur les interactions de co-colonisation en tant que force stabilisatrice alternative dans les écosystèmes endémiques multi-types, où les niches émergentes naissent d'un paysage de fitness dynamique, remettant en question les études antérieures. Ce cadre peut être appliqué à d'autres systèmes de contagion multi-types en écologie, sociologie, propagation de l'information, où la dynamique dépendante de la fréquence entre les types co-circulants est importante.

La modelisation permetra une compréhension quantitative à l'échelle croisée de la dynamique de transmission et du contrôle. Les non-linéarités intrinsèques induites par les rétroactions et la grande dimensionnalité rendent le contrôle des agents pathogènes très difficile, par ex. dans les bactéries du pneumocoque, la dengue et les virus de la grippe. On a besoin de meilleurs outils analytiques.  Ce project ira relever ces défis en intégrant les mathématiques avancées à l'écologie, l'évolution et le contrôle des systèmes multi-types.

Events organised by this fellow

From co-colonization interactions to emergent system dynamics in multi-strain systems