September 21, 2022 : 18H30

Prévention des cancers par les lipides de l'alimentation : le rôle des canaux ioniques



L’environnement, notamment alimentaire, en influençant certaines étapes du développement et de la progression des tumeurs, stimule ou inhibe leur formation. L'apparition de plusieurs types de cancers pourrait être retardée si l’apport des composants alimentaires qui stimulent le développement tumoral était restreint dans l'alimentation ou, inversement, si des facteurs à activité inhibitrice étaient apportés. Les lipides et en particulier ceux apportés par l’alimentation peuvent jouer ce rôle. Ces dernières années nous avons identifié plusieurs lipides ou classes de lipides qui exercent des activités anti- ou pro- tumorales. Ces lipides d’origine alimentaire ou de synthèse ont pour cibles des canaux ioniques dont nous avons documentés un rôle dans le développement tumoral. L’identification de lipides alimentaires susceptibles d’activer ou d’inhiber le développement, la progression tumorale, constitue la base d’une prévention tertiaire ou à plus long terme primaire du cancer par l’alimentation. Par ailleurs, une analyse plus fine de l’association entre lipides alimentaires et progression tumorale dépendante des canaux ioniques, en tenant compte des différences observées dans les sous-groupes de patients, pourrait permettre de poser des bases à une prévention « à la carte » des cancers par les lipides de l’alimentation.

Intervenant

Prof. Christophe Vandier,
Professeur de Physiologie à l’Université de Tours et directeur du laboratoire Nutrition-Croissance-Cancer (unité mixte de recherche Université et INSERM, UMR 1069) - France

Christophe VANDIER est Professeur de Physiologie à l’Université de Tours et directeur du laboratoire Nutrition-Croissance-Cancer (unité mixte de recherche Université et INSERM, UMR 1069).

Après avoir travaillé dans le domaine de la physiologie vasculaire, Christophe Vandier a intégré en 2004 le laboratoire Nutrition-Croissance et Cancer de l’Université de Tours, dirigé par le Pr Philippe Bougnoux, pour y développer une recherche visant à étudier le rôle des canaux ioniques comme acteurs moléculaires de la réponse aux lipides. En parallèle, Christophe Vandier a participé au développement du réseau « canaux ioniques et cancer » du Cancéropôle Grand Ouest (entant que coordinateur), réseau qui est maintenant devenu le réseau « molécules marines, métabolisme et cancer » qu’il co-coordonne avec le Pr Sylvain Routier de l’Université d’Orléans.

Informations pratiques

Ouverture des portes : 18h
Durée de l'intervention : environ une heure

Partners of the event