Dr Francesca Pucci Donati

Pays: 
Italy
Programme: 
SMART LOIRE VALLEY GENERAL PROGRAMME
Scientific Field: 
Période: 
septembre, 2021 au décembre, 2021

LE STUDIUM Visiting Researcher

Etablissement d'origine

Department of History, University of Bologna - IT  

Laboratoire d'accueil

Centre d'Études Supérieures de la Renaissance (CESR) / CNRS, Université de Tours - Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation (IEHCA) / La Villa Rabelais - FR

Hôte scientifique

Prof. Bruno Laurioux 

PROJET

Le commerce alimentaire et les métiers de bouche dans le Val de Loire pendant la Renaissance. Une recherche préliminaire.

Le projet porte sur le commerce alimentaire et les métiers de bouche pendant la Renaissance. Il vise à être une étude préliminaire des sources d’archives dans la perspective de monter un projet Européen (ERC). L’objectif est celui de focaliser l’attention sur quelques villes comme Tours, Orléans et Blois, afin d’analyser l’organisation de ces catégories professionnelles, leur rapport avec les autorités, leur espace dans le marché, ainsi que leur réseau d’échanges tout au long de la Loire. En particulier, la ville de Tours devient au XVe siècle le siège privilégié des rois. Charles VII montre, pendant les dernières années de son règne, une prédilection pour la région et son fils, Louis XI, fixe sa demeure en Touraine. Toute une population cosmopolite, de passage ou résidentielle, composée des Grands de la cour, des officiers royaux, des ambassadeurs français et étrangers, des marchands provenant d’autres parties du pays, arrive à Tours et s’attend à être confortablement logée et nourrie. Le choix du roi favorise énormément l’essor de l’économie urbaine et, par conséquent, les métiers de bouche et de l’hospitalité. De nombreuses sources conservées aux archives départementales et municipales de la région révèlent en fait l’importance de ces métiers dans la vie économique et sociale des villes de la région. Dans les actes notariés on retrouve nombre de contrats concernant les bouchers, les boulangers, les poissonniers, les taverniers, les vendeurs de sel et de vin et les pâtissiers. Les privilèges concédés par le roi, autant que les ordonnances promulguées par la municipalité, fournissent des éléments fondamentaux pour comprendre la formation des corporations et leur développement au cours des siècles. En outre, les comptes municipaux permettent d’évaluer l’incidence de ces métiers sur le ravitaillement urbain et les trafics dans la Vallée de la Loire. Ces thèmes, qui n’ont pas été largement traités en ce qui concerne la Renaissance, méritent d’être approfondis.

Events organised by this fellow

Food professions in the Loire Valley from the late Middle Ages to the Renaissance. A preliminary research