Dr Carmen Díaz Orozco

Pays: 
Venezuela
Programme: 
SMART LOIRE VALLEY GENERAL PROGRAMME
Scientific Field: 
Période: 
juillet, 2018 au juillet, 2019

LE STUDIUM / Marie Skłodowska-Curie Research Fellow

Établissement d'origine

University of the Andes - VE

Laboratoire d'accueil

RÉMÉLICE (RÉceptions et MÉdiations de LIttératures et de Cultures Étrangères et comparées) / University of Orléans - FR

Hôte scientifique

Dr Brigitte Natanson

PROJET

Participation féminine et nations en construction dans l’Amérique Latine du XIXe siècle : l’engagement de Mariquita Sánchez et Juana Manso dans l'éducation en Argentine

Dans le cadre du projet « Participation féminine et nations en construction dans l’Amérique Latine du XIXe siècle » porté par le laboratoire Rémélice de l’Université d’Orléans, la recherche que je mène aujourd’hui entend analyser le projet pédagogique des Argentines Mariquita Sánchez (Buenos Aires, 1786-1868) et Juana Manso (Buenos Aires, 1819-1875), deux remarquables intellectuelles du XIXe siècle, qui jouèrent un rôle clé dans la formation et le développement de l’éducation scolaire féminine dans leur pays. Ces deux femmes contribuèrent à la mise en place d’une instruction gratuite et obligatoire, et, dans le cas de Juana Manso, d’une instruction laïque et mixte. Il s’agissait de défendre la notion de droit inaliénable pour toutes les couches du corps social entendu comme un tout, selon les principes de la nation émergeante, à une époque – la première moitié du XIXe siècle – où l’instruction féminine était le privilège d’un groupe extrêmement restreint de la société. Ce projet a pour objectif, notamment, la sélection, la compilation et la traduction des écrits de ces deux intellectuelles, en deux volumes distincts, l’établissement d’une édition critique de leurs oeuvres complètes, ainsi que la création d’un site web bilingue, pouvant offrir au public francophone intéressé par le XIXe latino-américain, un accès aux matériaux de première main et de grande valeur, inaccessible à ce jour dans le monde académique français. Les relations qu’entretiennent ces matériaux inédits avec leur contexte seront abordées selon la théorie de l’intertextualité proposée par Mikhaïl Bakhtine et reformulée par Gérard Genette ; cette approche théorique permettra de mettre en lumière le système des passions et des phobies qu’éveillèrent à l’époque les personnalités controversées de Sánchez et de Manso, leur production littéraire et leurs actions, dans la vie culturelle de leur temps.