La violence et le sacré dans l’entrée royale sous Louis XIII | LE STUDIUM
July 11, 2016 : 18H30

La violence et le sacré dans l’entrée royale sous Louis XIII

La violence et le sacré dans l’entrée royale sous Louis XIII


Dans les années 1620-1630 Louis XIII guerroie en province contre ses sujets révoltés. Les villes situées sur son passage lui offrent alors toute une série d’entrées solennelles qui sont l’occasion non seulement de représenter cette violence qui s’exerce au jour le jour sur les populations, mais plus encore d’en justifier les pires excès au nom de la religion et de la raison d’État. Mais les entrées cherchent tout autant à atténuer cette image de violence attachée aux faits souvent sanglants qu’elles célèbrent en opposant au portrait du roi vengeur celui d’un monarque chrétien, doux, clément et juste. Façon sans doute pour les populations terrifiées d’exorciser leur peur en donnant pour avenu l’espoir de jours meilleurs sous la houlette d’un monarque débonnaire.

Intervenant

Dr Marie-Claude Canova-Green, Goldsmiths College, University of London - UK

le Dr Marie-Claude Canova-Green est agrégée et ancienne élève de l’École Normale Supérieure. Elle est depuis 1995 professeur à Goldsmiths, Université de Londres, où elle enseigne la littérature française et comparée. Elle travaille, en tant que chercheur, sur le théâtre et le divertissement de cour en France sous l’Ancien Régime et s’intéresse tout particulièrement au rôle et aux enjeux de la politique-spectacle sous le règne des premiers Bourbons.

LE STUDIUM Lecture est gratuite et en accès libre. 
Merci de nous contacter si vous désirez de plus amples informations.
Lecture en français

Cette lecture publique est organisée dans le cadre de la conférence Sacred/secular intersections in early-modern European ceremonial: Text, music, image and power

Partners of the event