June 8, 2016 : 18H00

La pharmacie au Moyen Âge

la pratique et les livres
La pharmacie au Moyen Âge:  la pratique et les livres


Par Pr Iolanda Ventura, Chaire d’Excellence «Histoire des Savoirs Scientifiques du Moyen Âge» CNRS - IRHT, Université d’Orléans

L'histoire de la pharmacopée et de la pharmacie médiévales ne s'identifie pas seulement à l'évolution de la pratique. Au contraire, ces disciplines se nourrissent d'une vaste littérature spécialisée, en latin et en vernaculaire, et évoluent à travers la circulation, rendue possible par les livres, des informations et des notions en matière de thérapeutique. Ce large arsenal de textes s’est propagé pendant les derniers siècles du Moyen Age par le biais de nombreux manuscrits, dont plusieurs sont conservés et accessibles dans les bibliothèques publiques.

En les examinant, des questions se posent : De quelle manière les lecteurs d'ouvrage ont interagi avec leurs livres ?  Comment ont-ils adapté leur contenu à leurs propres besoins professionnels et culturels ? Quelles traces ont-ils laissé de leur travail avec les livres? Quelles modalités d'approche et d'interaction avec les livres caractérisent plus particulièrement les lecteurs spécialisés (médecins, apothicaires)? Ont-ils transformé leurs livres en des véritables « plateformes de travail » adaptées à leur profession? Pour répondre à ces questions, nous examinerons un choix de manuscrits médicaux pourvus de notes, ajouts, gloses, etc., qui nous permettront de voir comment la culture professionnelle "s'invite" dans les marges des livres et croise le chemin des œuvres qu'ils préservent.

 

LE STUDIUM Lecture est gratuite et en accès libre. 
Merci de nous contacter si vous désirez de plus amples informations.
Lecture en français

Cette lecture publique est organisée dans le cadre de la conférence Inscribing Knowledge on the Page: Sciences, Tradition, Transmission and Subversion in the Medieval Book

Partners of the event